Les aides financières

Les aides financières

Que vous soyez propriétaire, locataire ou copropriétaire, il existe de nombreuses aides pour financer des travaux dans votre logement.  Ces aides sont souvent conditionnées aux revenus ou à la nature de votre projet. Elles se cumulent parfois entre elles. Ce sont des démarches complexes qui peuvent en décourager plus d’un.  Il y a surtout quelques erreurs à ne pas commettre : pas de panique et suivez le guide AMELIO ! 

Les règles d’or à respecter

6 conseils précieux pour obtenir des aides

  1. La plupart des aides doivent être demandées avant de signer les devis et de commencer les travaux.
  2. Une entreprise vous démarche ? Ne signez rien tout de suite. Prenez le temps d’analyser les documents, de comparer avec d’autres propositions et de demander conseil. 
  3. Les aides, et notamment MaPrimeRénov’, exigent souvent que les travaux soient réalisés par des professionnels labellisés RGE « reconnus garants de l’environnement » Pour contrôler cette information, consultez l’annuaire des entreprises RGE sur le site France Rénov’.
    Restez toujours vigilant : le label RGE n’est pas une garantie “anti-arnaque”. Ce n'est pas parce qu'une entreprise est labellisée qu'elle n'a pas de pratiques commerciales trompeuses.
  4. Gare aux conditions de prêt trop alléchantes : lisez attentivement le contrat avant de vous engager et méfiez-vous des frais cachés. 
  5. À la fin de votre chantier, n’oubliez pas la Déclaration attestant l'achèvement et la conformité des travaux (DAACT). Obligatoire, cette démarche doit être réalisée auprès de votre commune par vos soins ou par votre maître d'œuvre. Ce document garantit la conformité de la prestation rendue et marque le début des obligations de remboursement. 
  6. Pour en savoir plus sur la DAACT, retrouvez un guide complet sur service-public.fr
  7. Se contenter de changer sa chaudière ou envisager un bouquet de travaux ? Que soit pour isoler, ventiler, mieux chauffer son logement, il est important d’avoir une vue globale des travaux à réaliser. Il faut donc bien définir son besoin avant de solliciter des aides et de lancer votre projet.

Le conseil AMELIO

  • Vous souhaitez être conseillé sur la nature de vos travaux ? 
  • Vous avez besoin d’aide pour identifier les aides adaptées à votre projet et lancer vos démarches ? 
  • Vous voulez être guidé dans le décryptage d’une offre commerciale ? 

Faites appel au conseil AMELIO France Renov’ et obtenez un avis neutre, gratuit et sans aucun engagement.

  • Si vous souhaitez être aidé dans la durée, AMELIO propose aussi un accompagnement renforcé aux travaux de rénovation. A chaque étape de votre projet, un interlocuteur vous appuie dans vos démarches et vous conseille.

Pour en bénéficier, contactez AMELIO : 

Par téléphone : 03 20 21 27 77

Par mail via ce formulaire

Dans votre commune, en prenant directement rendez-vous avec votre conseiller AMELIO France Rénov’. La liste est disponible ici.

Les principales aides disponibles

Au niveau de l'État, de la Région, de votre département, de la Métropole Européenne de Lille et de votre commune, plusieurs dispositifs permettent de financer un projet. Certains sont spécifiques aux types de travaux :  rénovation énergétique, adaptation au handicap et à la perte d’autonomie, lutte contre l’insalubrité. Les aides sont parfois cumulables, soumises à des conditions de revenus et à des objectifs d’économie d’énergie.

 

MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ est une aide de l'État pour la rénovation énergétique. Elle est accessible depuis le 1ᵉʳ janvier 2021, à tous les propriétaires occupant ou non leur logement, quels que soient leurs revenus.

En 2024, elle évolue et comprend trois volets :

  • MaPrimeRénov' pour l’installation d’un système de chauffage ou d’eau chaude sanitaire décarboné
  • MaPrimeRénov’ Parcours accompagné pour un projet ambitieux qui permet un gain de deux classes énergétiques au minimum (ex : de E à C ou de F à B).
  • MaPrimeRénov’ Copropriété pour la rénovation des parties communes en copropriété.

 

MaPrimeRénov’ aide les propriétaires occupants ou bailleurs à financer l’installation d’un système de chauffage ou d’eau chaude sanitaire décarboné. Depuis le premier janvier 2024, elle est accessible à tous les propriétaires avec des revenus très modestes, modestes et intermédiaires.
À partir du 1ᵉʳ juillet 2024 : les propriétaires de logements avec une étiquette énergétique F ou G n’y auront plus accès et seront ré-orientés vers le Parcours accompagné.

MaPrimeRénov’ Copropriété accompagne les propriétaires occupants ou bailleurs à entreprendre des travaux de rénovation énergétiques importants en finançant une partie des travaux.
À noter que le recours à Mon Accompagnateur Rénov’ est obligatoire dans le parcours MaPrimeRénov’ Parcours accompagné et les travaux doivent être réalisés par un artisan RGE.

MaPrimeRénov’ Copropriété est réservée aux travaux effectués sur les parties communes de copropriétés ainsi que sur les parties privatives déclarées d’intérêt collectif.
Demandée par le syndic de copropriété, son montant dépend du coût des travaux, de la situation de la copropriété et du nombre de logements.
Son éligibilité dépend également de différents critères comme le pourcentage de logements dédiés à la résidence principale, ou le gain énergétique permit par les travaux.
Elle permet de financer de 30 % à 45 % du montant des travaux selon l’ambition de rénovation énergétique (plafonné à un montant de travaux de 25 000 € par logement).

Bon à savoir

Si vous êtes propriétaire bailleur, MaPrimeRénov’ est soumise à certains engagements. Renseignez-vous !

 

MaPrimeRénov’ remplace, depuis le 1er janvier 2020, le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et les aides de l’Agence nationale de l’Habitat (Anah).

La composition et les ressources du ménage conditionnent le type et le montant des aides activables.

NOMBRE DE PERSONNES COMPOSANT LE MÉNAGE

MÉNAGES AUX REVENUS TRÈS MODESTES

MÉNAGES AUX REVENUS MODESTES

MÉNAGES AUX REVENUS INTERMÉDIAIRES

MÉNAGES AUX REVENUS SUPÉRIEURS

1

17 009 €

21 805 € 30 549 € supérieur à 30 549 €
2

24 875 €

31 889 € 44 907 € supérieur à 44 907 €
3

29 917 €

38 349 € 54 071 € supérieur à 54 071 €
4

39 948 €

44 802 € 63 335 € supérieur à 63 335 €
5

40 002 €

51 281 € 72 400 € supérieur à 72 400 €

Par personne supplémentaire

+ 5 045 €

+ 6 462 € + 9 165 € + 9 165 €

Source : Guide des aides financières 2024 - France Renov.     -     Barème 2024    -     En savoir plus sur MaPrimeRénov’

Les aides de l’Anah

En fonction de vos revenus, des aides spécifiques peuvent vous être proposées par l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH).

Ces aides s’adressent aux propriétaires occupant ou non de leur logement et aux copropriétaires, pour des travaux d’amélioration, de rénovation énergétique ou d'adaptation du logement à la perte d’autonomie.

 

Les aides régionales

La Région Hauts-de-France n’est pas en reste. Elle porte plusieurs dispositifs tels que AREL (Aide à la Rénovation Énergétique des Logements), le  Service Public de l’Efficacité Énergétique, le Pass Rénovation…

 

Les aides départementales

Travaux d’adaptation de votre logement, maintien à domicile, amélioration de la performance énergétique, le Département du Nord propose également des aides.

 

Les aides de la Métropole Européenne de Lille (MEL)

En lien avec un ensemble de partenaires, notamment l’ANAH et la Caisse des Dépôts, la MEL donne accès  à des aides spécifiques :  pour les travaux atteignant le label BBC (bâtiment basse consommation), pour des rénovations de copropriétés, des travaux de mise en décence d’un logement ou d’adaptation à la perte d’autonomie. 

 

Avec AMELIO,  vous pouvez être accompagnés dans la recherche et la demande d’aides. C’est l’une des missions centrales de ce service public porté par la MEL. AMELIO, c’est la porte d’entrée pour tous les métropolitains vers les dispositifs existants pour financer vos travaux, que ce soit les aides nationales ou les aides locales.  

Bon à savoir : pour les ménages dont le revenu fiscal de référence de l’ensemble des occupants du logement est inférieur aux plafonds de l’ANAH, l’accompagnement par Amélio est entièrement gratuit.

Les aides des communes

Certaines communes du territoire de la Métropole Européenne de Lille ont mis en place des aides financières spécifiques.

À titre d’exemple, si vous habitez Lille, Hellemmes ou Lomme, vous pouvez prétendre à une aide à la rénovation durable, à la récupération des eaux de pluie, au solaire thermique ou photovoltaïque, à la végétalisation de toitures ou de façades, pour la « sortie d’insalubrité », le ravalement de façade…

Renseignez-vous auprès de votre mairie ou de votre conseiller AMELIO.

Les aides d’autres organismes 

  • La Caisse d’Allocations Familiales (CAF) propose un prêt pour des travaux sur le chauffage et l’isolation thermique.
  • Les Caisses de Retraite subventionnent l’aménagement du logement pour permettre un maintien à domicile.
  • Les fournisseurs d’énergie développent des offres pour des travaux d’amélioration thermique du logement, financés par les Certificats d’Economie d’Energie (CEE), une aide non cumulable avec les aides de l’ANAH.

 

picto

Allo AMELIO !
Vous souhaitez être guidé dans les aides à la rénovation ou à l'adaptation à la perte d’autonomie ?
Vous aimeriez démarrer un accompagnement ?Un seul numéro 03 20 21 27 77

 

Lire l'article : Travaux de rénovation énergétique : 4 conseils pour éviter les arnaques !